home
complexe
les acteurs
sponsoring et publicité
accès
contact
liens

COMMENTAIRES

COUP D’ARRET FACHEUX
FC Servette-FC Wil, 1-1 (0-1)


  

Surprenants finalistes de la Coupe de Suisse, les « desperados » du FC Wil s’emploie à bousculer la hiérarchie, à brouiller les cartes. Sous le regard de René Lobello, nouvel entraîneur de Neuchâtel/Xamax, les Saint-Gallois ont exploité à merveille le laxisme défensif des Genevois. En dépit de leur nette supériorité territoriale en seconde période, les hommes de Schällibaum ont bien failli tout perdre sur leur pelouse. A deux reprises, le gardien Roth a été sauvé par ses montants sur des envois de Rogerio (32e et 63e) lequel s’était ouvert le chemin des buts par la force de son démarrage. L’attaquant brésilien, bien secondé par le Ghanéen Mordeku, fit peser un danger constant. Face à lui, Cravero, recadré au poste de stoppeur, souffrit mille morts.

L’entraîneur servettien se reprochera longtemps de ne pas avoir joué la carte Thurre dès le coup d’envoi. L’introduction de l’international, à la 35e minute, coïncida avec un réveil des « grenat ». Beaucoup plus remuant et incisif que Diogo, il apporta incontestablement un plus. A la 51e minute, il était sur la trajectoire d’un centre de Lombardo pour une égalisation méritée. Les visiteurs avaient ouvert le score à 1a 19e minute déjà sur un mouvement limpide, esquissé par le défenseur brésilien Pires, poursuivi par Rogerio et parachevé par Mordeku. Au contraire du duo Aziawonou/Bah, qui ne trouvait pas ses marques à mi-terrain, les demis saint-gallois Renggli et Calla faisaient preuve d’une activité débordante. Leur abattage contribua à ce demi-succès au même titre que l’autorité affichée par le gardien Beney. Celui du FC Servette, Roth, se montra également irréprochable. Ce qui ne fut pas le cas de Kader, buteur en panne.

Stade de Genève, 5860 spectateurs.
Arbitre : Rutz.
Buts : 19e Mordeku 0-1, 51e Thurre 1-1.

FC Servette : Roth ; Jaquet, Vardanyan, Cravero, Bratic ; Lombardo (70e Zambrella), Azaiwonou, Bah, Diogo (35e Thurre) ; Obradovic ; Kader.

FC Wil : Beney ; Eugster, Winkler, Pires, Rizzo ; Calla, Montandon, Renggli, Savic (59e S. Balmer) ; Rogerio (83e Blunschi), Mordeku.

Plan du site | 2002 Copyright © Stade de Genève - Web design by Aldemos