home
complexe
les acteurs
sponsoring et publicité
accès
contact
liens

COMMENTAIRES


Suisse-Italie, 1-2 (1-1)

La motivation des réservistes du "Trap"

Privée de la plus grande partie de ses titulaires, la "Squadra Azzurra" a cependant rempli son contrat à l'occasion de l'inauguration officielle du Stade de Genève. Elle s'est imposée sur la marque de 2-1 (mi-temps 1-1) face à une sélection helvétique qui n'avait plus connu la défaite depuis une année.

La motivation des réservistes italiens a servi les desseins de Giovanni Trapattoni. Cette Italie B a eu le mérite de bien réagir après l'ouverture du score par Frei (5e). L'ex-Servettien parachevait un mouvement collectif de toute beauté. Mais quatre minutes plus tard, le grand défenseur de Chiavo Verone, Lergrottaglie égalisait d'un superbe coup de tête, à la suite d'un corner. Si les Suisses assuraient une circulation du ballon très fluide, les Transalpins se montraient dangereux dans leurs mouvements de rupture. Leur attaquant de poche Miccoli se mettait particulièrement en évidence. Au terme des quarante-cinq premières minutes, les 30.000 spectateurs saluaient par des applaudissements la sortie des joueurs.

Les nombreux changements apportés des deux côtés en seconde période nuisaient à la qualité du spectacle. En fin de partie, privée de Vogel et de Chapuisat, la formation helvétique se montra beaucoup moins performante. A un quart d'heure de la fin, sa baisse de régime était sanctionnée d'un but signé de la tête de Christian Zanetti sur un centre d'Oddo, qui avait su se débarrasser de deux adversaires. Malgré des efforts méritoires, les protégés de Köbi Kuhn ne parvenaient pas à arracher in extremis un résultat nul qui aurait mieux reflété la physionomie du jeu.

Paradoxalement, cette défaite survient le jour où la Suisse accomplit un grand pas vers sa qualification pour l'Euro 2004. La défaite de la Russie à Géorgie lui permet, en effet, de virer en tête de son groupe à l'issue des matches aller. Mais les protégés de Kõbi Kuhn devront afficher plus de concentration et d'engagement, lors de la venue en juin de la Russie et de l'Albanie, s'ils ne veulent pas tout gâcher.

Stade de Genève, 30.000 spectateurs. Arbitre : Ledentu (Fr).

Buts : 6e Frei 1-0, 10e Legrottaglie 1-1, 76e C. Zanetti 1-2.

Suisse : Stiel; Haas (46e Berner), M. Yakin (69e Zwyssig), Muller (89e Keller), Magnin (61e Spycher); Celestini, Vogel (69e Cantaluppi), Cabanas; Frei, Chapuisat (69e Thurre).

Italie : Abbiati (83e Pelizzoli), Panucci, Legrottaglie, Ferrari, Grosso (63e Oddo); Perotta, C. Zanetti (79e Ambrosini), Fiore (63e Tommasi), Di Vaio (83e Nervo); Corradi, Miccoli (63e Di Natale).

Plan du site | 2002 Copyright © Stade de Genève - Web design by Aldemos