home
complexe
les acteurs
sponsoring et publicité
accès
contact
liens

LA CHRONIQUE de Jacques Ducret
Octobre 2003
Les clubs belges brillent en Champions League

Le brillant comportement des deux représentants belges, lors des premières rencontres de la Ligue des champions, avive encore les regrets des téléspectateurs helvétiques qui avaient vibré la saison dernière aux exploits du FC Bâle. Pour avoir perdu son titre de champion au profit des Grasshoppers, le club rhénan a été impitoyablement écarté de la compétition 2003/2004. Les données seront différentes l’an prochain. Les deux premiers classés de la « Super League » auront le droit de participer aux éliminatoires de la plus prestigieuse et de la plus lucrative des coupes européennes.

A moins d’un cataclysme, le FC Bâle sera l’un des deux élus. Le second pourrait être le FC Servette. On souhaite à tous deux de connaître la même réussite qu’Anderlecht et le FC Bruges. Les Bruxellois entrèrent en lice dès le deuxième tour des qualifications. Ils prenaient le meilleur sur Rapid Vienne avant d’écarter les Polonais de Wisla Cracovie au troisième tour. Logés à la même enseigne que les Grasshoppers, les Brugeois, champions en titre, n’eurent que les barrages à disputer. Alors que les Zurichois échouaient devant un adversaire à leur portée (AEK Athènes), les Flamands causaient une première grosse surprise aux dépens de Borussia Dortmund. La célèbre formation de la « Bundesliga » craquait dans la terrible épreuve des penalties (4-2) lors de la seconde confrontation disputée pourtant au « Westfalenstadion ».

Le FC Bruges a fait plus fort encore, au cours de la troisième journée de la première phase. A San Siro, il a terrassé le tenant du titre, l’AC Milan. Avec le buteur péruvien Andres Mendoza, le héros du jour fut sans conteste le gardien Dany Verlinden. A quarante ans, il demeure compétitif au plus haut niveau. La concurrence le stimule. Il a même regagné sa place de titulaire aux dépens du Croate Tomislav Butina, qui s’était illustré contre Borussia Dortmund.
L’entraîneur Trond Sollied, un Norvégien, tire le meilleur parti d’un ensemble assez disparate qui occupe maintenant la deuxième place du groupe H, derrière Ajax Amsterdam. Le champion de Belgique se distingue par le flair de ses recruteurs. Ceux-ci dénichent régulièrement des quasi inconnus qui se révèlent être des éléments de grande valeur. Arrivés cette saison, le Serbe Ivan Gvozdenovic et le Tchèque David Rozehnal ont pris une part prépondérante à l’exploit réalisé à San Siro.

A l’exemple du FC Bruges, Anderlecht conserve toutes ses chances d’accéder aux huitièmes de finale. Dans le groupe A, ils peut fort bien souffler la deuxième place à l’Olympique Lyonnais. A Gerland, les Bruxellois avaient été battus d’extrême justesse. Au stade Astrid, leur succès sur Celtic Glasgow a été fort convaincant en dépit de l’étroitesse du score (1-0). L’entraîneur Hugo Broos dispose d’un duo attaquant très complémentaire avec l’Ivoirien Aruna Didane et le Yougoslave Nenad Jestrovic. Véritable légion étrangère, la formation de la capitale doit beaucoup au métier et l’abattage de son maître à jouer, le Suédois Pär Zetterberg.

Anderlecht refait surface après quelques années de disette. Il s’enorgueillit d’avoir remporté à deux reprises la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes (1976 et 1978) et la Coupe de l’UEFA en 1983.

jd

Haut

     » Chroniques précédentes


Plan du site | 2002 Copyright © Stade de Genève - Web design by Aldemos