home
complexe
les acteurs
sponsoring et publicité
accès
contact
liens

LA CHRONIQUE de Jacques Ducret
Avril 2004
Avant Suisse-Slovénie : Le duo de charme Zahovic-Acimovic

A l’exemple de leurs homologues helvétiques, les meilleurs internationaux slovènes monnaient leur talent à l’étranger. Au Stade de Genève, ce mercredi 28 avril (coup d’envoi 20h.15), le match amical entre les deux pays permettra de voir en action des mercenaires de renom, à commencer par Zlatko Zahovic dans le camp de la Slovénie.

A 33 ans, cet attaquant aux déboulés rageurs, évolue encore au plus haut niveau. Il termine sa troisième saison à Benfica Lisbonne après avoir porté successivement les couleurs du FC Valence (2000/01), Olympiakos Le Pirée (1999/2000), FC Porto (1996-1998), Vitoria Guimaraes (1993-1996) et Partizan Belgrade (1992/93). Joueur aux inspirations géniales mais aux mouvements d’humeur redoutés, le bouillant Zlatko avait été exclu de l’équipe nationale par l’ex-sélectionneur Katanec. A sa prise de pouvoir, son successeur, Prasnikar s’est empressé de le rappeler. Aussi à l’aise dans le rôle de stratège que dans celui de buteur Zahovic assurera sa part de spectacle à la Praille.

Le plus apte à seconder la diva de Benfica est sans conteste Milenko Acimovic (27 ans). Depuis son arrivée en janvier 2004 à Lille, il tient la vedette dans le championnat de France. Il prend sa revanche sur deux années creuses passées à Tottenham où il fit trop souvent le banc. Avant de se rendre à Londres, il avait acquis une certaine notoriété à Belgrade dans les rangs d’Etoile Rouge. Acimovic est le parfait disciple de Zahovic. Lui aussi brille aussi bien à la construction qu’à la finition, à la plus grande joie de son nouvel entraîneur, Claude Puel.
Si Acimovic fait honneur au football slovène en France, Aleksander Knavs se distingue lui en « Bundesliga ». Ce défenseur athlétique vient de signer un contrat de trois ans au VfL Bochum. Le club de la Ruhr entend se renforcer dans la perspective d’une participation à la Coupe de l’UEFA. Il n’a donc pas hésité à débaucher la pièce maîtresse des lignes arrière du FC Kaiserlautern. On le sait, le « FCK », que dirige l’ex-président du FC Bâle Jäggi, est actuellement en plein marasme sportif et financier.
Avec le buteur Ermin Siljak (31 ans), sociétaire de Dalian Shide en Chine, un autre ancien bataille dans un championnat peu connu. Le demi Miran Pavlin (33 ans) prolonge sa carrière à Olympiakos Nicosie après avoir longtemps évolué au Portugal. En sélection, il cède peu à peu le pas à des rivaux plus en jambes tel l’infatigable Nastja Ceh, titulaire inamovible au FC Bruges, ou Robert Koren du club norvégien de Lilleström.

Révélation de la saison en Coupe de l’UEFA, le club turc de Genclerbirligi élimina l’AC Parme en seizième de finale. Son jeune gardien Damir Botonjic (23 ans) fut pour beaucoup dans cet exploit. A Genève, il aura la lourde tâche de remplacer le titulaire habituel, Marko Simeunovic.

Voici la sélection slovène :

Gardiens : Borut Mavric (Olimpia Ljubljana), Damir Botonjic (Genclerbirligi/Tur).

Défenseurs : Spasjoe Bulajic (Mayence), Bostan Cesar (Dinamo Zagreb), Aleksander Knavs (FC Kaiserlautern), Ales Kokot (Gorica), Muamer Vugdalic (Domzale).

Demis : Milenko Acimovic (Lille), Nastja Ceh (FC Bruges), Adem Kapic (Ferencvaros), Amir Karic (Torpedo Metallurg/Rus), Robert Koren (Lilleström/Nor), Miran Pavlin (Olympiakos Nicosie), Goran Sukalo (Unterhaching Münich).

Attaquants : Zaltko Zahovic (Benfica Lisbonne), Sasa Jakomin (FC Koper), Ermin Rakovic (Mura), Ermin Siljak (Daéian Shide/Chine).

jd

Haut

     » Chroniques précédentes


Plan du site | 2002 Copyright © Stade de Genève - Web design by Aldemos